Nous sommes le 17 Aoû 2018 08:08




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Mar 2005 21:23 
Hors ligne
Marcheur (euse)
Marcheur (euse)

Inscription: 29 Jan 2005 11:43
Messages: 10
Localisation: oloron
le problème à la réintroduction de l'ours ou à la vie de l'ours des pyrénées est le manque de place.les ours réintroduits vont étre surveillés,leur territoire va ètre envahi par des protecteurs, des promeneurs, des chasseurs et comme cannelle qui a été ennuyée par les gardes qui l'avait vu avec son petit ,l'on surement poussé à sortir de son territoire et l'on envoyé au casse pipe.
c'est ce qui arrivera aux autres ours j'en ai bien peur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mar 2005 15:30 
Hors ligne
Marcheur (euse)
Marcheur (euse)

Inscription: 26 Jan 2005 17:57
Messages: 20
Le problème est que justement, l'ours n'a pas de territoire au sens propre.
Le "domaine" de chaque mâle est de 35000ha, et il peut encore plus bouger pour trouver une femmelle en chaleur.
De plus, l'ours est un grand oportuniste: déplacer les brebis et l'ours suit...
Si vous voulez réintroduire une grande population d'ours alors éradiquez les pyrénées de toute présence humaine à l'année. Un grand dysné park pour touristes et grands prédateurs!

_________________
la pastorale des coupeurs de tetes


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mar 2005 15:31 
Hors ligne
Marcheur (euse)
Marcheur (euse)

Inscription: 26 Jan 2005 17:57
Messages: 20
Le problème est que justement, l'ours n'a pas de territoire au sens propre.
Le "domaine" de chaque mâle est de 35000ha, et il peut encore plus bouger pour trouver une femmelle en chaleur.
De plus, l'ours est un grand oportuniste: déplacer les brebis et l'ours suit...
Si vous voulez réintroduire une grande population d'ours alors éradiquez les pyrénées de toute présence humaine à l'année. Un grand dysné park pour touristes et grands prédateurs!

_________________
la pastorale des coupeurs de tetes


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Avr 2005 13:40 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 20 Avr 2005 12:42
Messages: 5
Localisation: montrejeau (31)
Bonjour à tous,

Je viens de lire tous les post qui concernent cette rubrique et au delà de la forme de certaines réponses (qui sont quand même limites), je souhaiterais me rapprocher du fond.
Je ne suis pas montagnard. J'habite la région depuis bientôt 8 ans parce que cet univers m'attirait. Je suis originaire des côtes vendéennes et même si j'arpente depuis quelques années les pyrénées, je suis à des années lumières des réelles préoccupations des montagnards parce que je suis pas à leur place.
je suis de sensibilité écolo mais c'est plus pour la forme. L'idée d'une nature partagée me séduit alors que j'ai conscience qu'il peut s'agir d'une gentille utopie. En ce qui concerne la ré-introduction de l'ours, puisque c'est là la question, je suis pour.
Doucement! j'entends d'ici les réfractaires qui doivent se dire : "Mais pour qui il se prend le marin?!!!" Je pense que pour qu'un tel projet soit viable, il faut l'entourer de précautions indispensables.
Quel est l'objectif?
1) A mon sens redonner une identité forte à l'espace montagnard en le dotant à nouveau d'une espèce emblématique qui participe à la fois au mystère et au charisme du milieu.
2) Se donner bonne conscience en réparant ses erreurs passées. Une sorte d'appel à la miséricorde en quelque sorte.

L'ours était là avant l'homme ai-je lu. Exact! mais les dinosaures aussi. La différence est que les dinos ont disparu par "érosion" naturelle si j'ose dire. lls ont eu leur chance et c'est la nature qui s'est elle même chargée de faire le ménage. Ce constat formulé dans "Jurassic Park" n'est pas si mauvais. Même si ce film peut paraître être un agréable divertissement, cette idée semble objective. L'ours lui, s'est vu confronté à une concurrence pas forcément loyale. Le manque de discernement humain a conduit à sa mise en péril. Il me parait normal d'essayer de réparer les pots cassés.
Par contre, l'idée de les remettre en concurrence me parait saugrenue. ce serait reculer pour mieux sauter. L'ours ne fait pas le poids et serait inéluctablement re-menacé à terme. Je n'imagine pas évoquer la possibilité d'une cohabitation pacifique car je ne connais pas la réalité des problèmes posés pas l'ours. Je suis pas à la place de ceux qui vivent dans et avec la montagne et ne peux donc prétendre à imposer un point de vue définitif. J'ai récemment lu les récits d'un berger d" Aydius" dont je ne me souviens plus du nom et qui décrivait son état d'esprit à vivre avec la peur du troupeau décimé ou plus siplement d'une attaque sur sa personne. Comment ne pas compatir à ce vécu? Cependant, je crois sincèrement qu'il faut que tout le monde ait sa chance.
Il ne semble pas y avoir eu de débats aussi passionnés lorsque l'on a crée des réserves d'isards ou de bouquetins. La faute sûrement au potentiel de dangereusité du plantigrade. Il faut donc tenir compte de l'aspect prédateur et dangereux de l'animal.
En Afrique, les réserves naturelles où l'on introduit des prédateurs comprennent aussi du gibier pour ces derniers. avec pour but avoué d 'acquérir un biosystème qui soit fiable et qui, par définition, se satisfasse de son autarcie. Pourquoi ne pas transposer ce modèle au niveau de l'ours dans les pyrénées. C'est une question de moyens et de volonté politique. On emprunte bien des routes et des chemins "à nos risques et périls". Quelqu'un qui s'aventurerait dans ses réserves serait soumis aux mêmes recommandations.
J'ai conscience de ne pas forcément apporter grand chose au débat tellement ce raisonement peut paraître un peu téléphoné. Cependant, je trouverais dommage qu'on ne puisse parler de l'ours que sous la forme d'une légende sans avoir expérimenté ce qu'il est possible de faire.
D'ailleurs, ma gamine, avec l'insouscience de ces 11 ans me demandait récemment: " papa! çà fait combien de temps que t'as pas vu de dahut???"

A+

_________________
WISHBONE


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Mai 2005 19:21 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 13 Mai 2005 18:42
Messages: 1
Localisation: région parisienne
Il est claire que ce débat ne sera pas clos avant un long moment !néanmoins je crois que la réintroduction d'un couple d'ours peut avoir son intérêt dans les pyrénées si et seulement si il n'y a pas d'exagération!!

En effet il est inconcevable d'immaginer une trop grosse population d'ours compte tenu des dégats qu'il peuvent générer.

Je penses comme bcp sur ce site que l'ours aussi à le droit à la vie et pourquoi pas dans nos pyrénées. L'homme ne peut pas et ne doit pas être celui qui possède le droit divin.

Certes en réintroduisant un certains nbres d'ours il faut en accepter les risques qu'ils génèrent (attaques sur bétails et autres..). L'état doit en assumer les frais occasionnés et rembourser l'éléveur au prix réel de la bête perdue.

De même il serait préférable qu'une équipe soit chargé de la surveillance de cet animal sans être à ses trousses et donc sans le stresser, qu'en pensez-vous? En plus de créer des emplois cela aurait pour avantage de situer le ou les ours et cela permettrait d'éviter des accidents inutiles.
Pour info ils existent des puces placés sous la peau qui sont indolores et qui émettent un signal et donnent donc la position de l'animal.
Je précise qu cette méthode est déjà employé sur certaines espèces dont on à besoins de suivre leur positionnement. J'attends vos réactions à ce sujet car j'essaye de trouver une solution pour que animaux et hommes puissent cohabiter du mieux possible.

Enfin soyons sensé cad il faut respecter le fait qu'un ours soit un animal sauvage et que par conséquent il est dangereux de l'approcher.
Un comportement adéquate est donc de rigueur (éviter de tjs le voir à tout prix, etc..).
Pour les gens trop curieux des parcs animaliers existent!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Mai 2005 20:56 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 20 Avr 2005 12:42
Messages: 5
Localisation: montrejeau (31)
Hager, j'abonde en ton sens. Même si les idés que tu avances ne représentent pas une boite de Pandore, elles ont le mérite de s'interroger très concrètement sur sur le sujet.
Parce que le fantasme est un errible ennemi pour tous. Je suis persuadé que bon nombre de ceux qui sont contre la présence de l'ours dans les pyrénées aimeraient bien, malgré tout , en voir un spécimen un beau jour de rando.
La majorité des gens pense, à juste titre,que l'ours a plus peur de nous que nous de lui. Si l'homme reste à sa place, je ne pense pas qu'il soit menacé. Par contre, s'il continue à faire preuve d' hégémonie sur son milieu, alors l'animal se défendra; lui qui n'a jamais cherché à conquérir la ville...

Wishbone

_________________
WISHBONE


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. A la mémoire de cannelle !!!

igouan

0

2996

07 Mai 2007 17:40

igouan Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. plaidoyer pour cannelle

igouan

9

7048

12 Mar 2006 12:11

chacha Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cannelle : les chasseurs savaient !

Sebastos

1

3730

01 Nov 2006 00:35

Pap'ours Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cannelle sur France culture.com

Tirauclair

0

3044

04 Déc 2007 20:57

Tirauclair Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De nouveaux oursons

Dalmatien

5

5315

13 Sep 2012 19:53

ARNAUD66 Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: