Nous sommes le 20 Nov 2018 20:17




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 07 Aoû 2018 07:24 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 2997
Localisation: Aussonne
tu nous régale avec tes CR medhi, quel beau massif que celui des Posets dommage de ne pas avoir pris les crampons, c'est du poids en plus mais quel tranquillité d'esprit quand tu sais que tu peux passer partout(ou presque) :)

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018 09:56 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 923
Localisation: Carcassonne/Le Soler
Hello Mehdi :hello:
Je découvre avec joie notre feuilleton favori de l'été.
Tes fans (dont je fais parti) s'impatientent.

J'ai hâte moi aussi de partir à mon tour vers l'Ouest.

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018 11:06 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4193
Localisation: TOULOUSE
:hello: :hello: Mehdi
:amen: :amen:
pour ces aventures musclées 8| et leur récit....

j'ai porté une attention toute particulière au moment Posets....
l'été dernier j'ai été à la Tuca Alta....même si j'étais peu en forme ce jour là :pleur4:
j'ai pas encore eu le temps de l'oublier....je devais monter à la brèche atteinte depuis le bas de la "rue royale" et finalement on est monté direct depuis ce bas royal ;) sur le pic par des pentes assez raides....
donc....c'est normal qu'il n'y ait pas de cairn....ce n'est pas le bon col....ce n'est pas la voie de traversée.... tu étais entre tuca baja et tuca alta....le bon col est au nord de l'autre coté de tuca alta...celui là est facile.... et ça t'explique la remarque de Dalmatien....au bas de la rue royale par contre tu ne peux pas éviter la neige par la droite...donc pas de regrets...
PHilippe est passé dans le coin quelques mois après nous....en faisant évidemment.... mieux...
http://philrando.free.fr/Posets.html#20171029

quand je vois les photos de la brèche que tu as atteinte :ghee:
je pense que tu aurais pu monter direct du col de la paul....
ce n'est pas la vn coté paul qui traverse sur des dalles puis remonte dans des couloirs, mais là sans équipements piolet crampons elle n'était pas praticable...
tu montes plein fer par l'arête....avantage...pas de neige...inconvénients...rocher pas terrible...difficulté dans le II....
j'ai fais ça à mon premier Posets en AR....j'étais beaucoup plus jeune ! faut visualiser un peu pour la redescente...

on attend la suite...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018 19:33 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 29 Avr 2014 19:33
Messages: 636
:hello:

@ Dino: Ha oui! Je comprends mieux le ressenti "difficile" du col... par contre sur OpenRunner, le fond de carte place la Tuca Baja au mauvais endroit... D'où les confusions?

Et depuis ce petit col (le bon), il y a un itinéraire direct, avec un peu les mains, qui passe assez largement à droite de la "voie royale", assez proche de la crête... et qui évite donc le névé tardif sous la Diente.

@Medi: Bah ce sera l'occasion de revenir avec le bon matos!

et Merci pour ce récit! :)

_________________
« Choisissez une étoile, ne la quittez pas des yeux. Elle vous fera avancer loin, sans fatigue et sans peine. »
Alexandra David-Néel


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018 21:26 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 17 Déc 2013 09:28
Messages: 1301
Merci pour les infos pour le shrader !

et merci pour cet épisode !

L'autre jour à l'aneto j'ai vu pas mal de personnes en basses qui avaient des crampons de course, l'armature en caoutchouc se mettant comme une surchaussure...je ne sais pas ce que ca vaut...et pour le piolet, il en existe en alu avec la lame en acier, légers tout en étant robustes...Ca pourrait être un bon compromis sécurité/poids, pour des névés pas trop trop pentus et pas en glace, plutôt que de devoir contourner dans du terrain hasardeux ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018 21:33 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 24 Mai 2010 21:03
Messages: 416
Localisation: perpignan
Merci pour ces belles courses !
Tu nous fais bien rêver avec de tels parcours : :| quel engagement aussi !

Bravo ..


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2018 23:58 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 07 Sep 2013 12:49
Messages: 1142
Localisation: Vinça (66)
Merci beaucoup à tous pour vos commentaires, c'est très sympa :)
Et à Dino pour ses précisions, c'est beaucoup plus clair maintenant. Je ne suis effectivement pas passé par l'endroit le plus évident mais il y avait quand même quelques traces de passage...
Ne pas avoir fait le sommet ne me dérange pas du tout, l'idée principale étant l'itinérance ici. Je reviendrai comme dit Luke avec du matos et le temps de visiter les différentes voies que vous avez évoquées.
Par contre, je préférerai toujours une voie passant par des rochers, même hasardeuse, que par de la neige si je manque d'équipement. Et je ne suis pas sûr de faire confiance à des crampons 6 pointes ou avec une armature en caoutchouc... Mais je changerai peut être d'avis en essayant.


J4 : samedi 28 juillet 2018
Distance : 20,5 km D+ : 2050 m D- : 1400 m

J’ai dormi comme un loir dans cette cabane. Et pas de pliage de tente à effectuer ce matin.
La nuit portant conseil, je décide de ne pas monter au pic d’Albe, étant donné la quantité de neige que j’ai pu apercevoir la veille sur ces hauteurs. Je me contenterai d’une visite au lac de Cregueña. Décollage à 8 h 30.
Le temps est encore une fois magnifique. Les rayons du soleil éclairent les sommets à l’Ouest :

Image

Et les aiguilles de Perramo :

Image

Je suis vers l’Est un petit sentier ombragé des plus agréables, comparé à la piste que j’entraperçois plus bas :

Image

Image

Ca ne durera pas longtemps et j’arrive sur la piste à la palanca de la Ribera.
Le rio Estos :

Image

La suite est une succession de « Holà, bon dia » tant je croise de monde en ce samedi matin. Des familles entières montent passer la journée ou le week end dans la belle vallée d’Estos.
Plus bas à l’Embalsé de Estos :

Image

La piste est même bétonnée à certains endroits. Je ne croiserai cependant qu’une voiture :

Image

Je rejoins enfin la route A139, que je quitte très vite pour remonter le rio Eséra.
Le pont en pierre Sant Jaime au niveau du camping Anéto :

Image

S’en suit alors la looonngue remontée de la piste sur la rive gauche de l’Eséra jusqu’au pont de Crégueña.
Le barrage de l’embalsé de Paso Nuévo :

Image

Image

A l’emplacement de camping autorisé de Senarta, je vais me servir de l’eau aux robinets destinés à la vaisselle et je bois au moins 1 litre sans discontinuer tant la chaleur est accablante. Une femme arrive en s’exclamant :
- No, no, el agua no es potable !
- Qué ?
- mira, está escrito en el panel
- pienso que el agua es no controlada… este agua es muy bueno … viene de la montaña
Elle ne semble pas convaincue quand je repars. Je ne ressentirai absolument rien en ayant bu cette eau, tout comme l’eau de tous les ruisseaux pyrénéens que j’aurai croisé pendant ces 8 jours.
Dans la journée, je garde au maximum 50 cl de réserve dans ma platypus et je me sers d’un fond découpée de petite bouteille plastique de 50 cl, rangé (et atteignable sans avoir à enlever le sac) dans une poche latérale en mesh du sac, pour boire à chaque ruisseau.

J’arrive enfin au pont de Cregueña :

Image

Et le sentier part sur la droite. Le panneau indique 3h30, et je mettrai 3 h 15 en comptant les 20 minutes de pause du repas.

Image

Il faut gagner 1100 m de dénivelé et le sentier est très efficace : ça monte tout le temps !!
On longe le barranco de Cregueña :

Image

Avec quelques cascades pour le plaisir des yeux :

Image

On sort enfin de la forêt vers 2000 m :

Image

Et le côté minéral commence :

Image

Image

J’arrive enfin au déversoir du lac.
Regard en arrière vers le nord :

Image

J’aperçois le col d’Araguells (2914 m) juste en face :

Image

Image

Ne sachant pas vraiment comment contourner le lac, je suis des cairns qui montent sur les rochers vers la gauche…
Difficile d’ici de distinguer la quantité de neige qu’il reste aux abords des sommets de 3000 m à l’Est :

Image

Cette montée sera inutile car je serai contraint plus loin de redescendre au bord du lac…

Image

Image

Image

Image

J’entame alors la montée au col d’Araguells en suivant plus ou moins des cairns, mais le cheminement est évident car il faut nécessairement passer au-dessus de petites barres rocheuses par la gauche.
J’apprécie comme il se doit ce décor minéral :

Image

Image

Le seul petit problème sera de traverser ce névé, en cas de chute, la glissade serait longue… :

Image

Les derniers mètres font un peu mal aux jambes.
Dernier regard sur Cregueña :

Image

Au col, je fais connaissance avec le vallon de Coronas :

Image

Et la montée au pic Araguells qui ne présente aucune difficulté :

Image

Du sommet, je constate la grande quantité de neige sur l’itinéraire du col de Coronas :

Image

Cregueña en entier :

Image

Les 3000 côté Albe :

Image

Le maître des lieux :

Image

Le Ballivierna :

Image

Le Russell et ses diagonales :

Image

Et la brèche inférieure de Llossas que je dois emprunter :

Image

Image

J’hésite un moment à bivouaquer là mais je continue finalement mon chemin :

Image

Regard en arrière sur le col d’Araguells :

Image

Je pars en écharpe sans perdre d’altitude pour atteindre le pied de la brèche. C’est une succession de blocs, encore et encore.

Image

Image

Un dernier névé à passer en serrant les fesses …

Image

ouf...

Image

et la dernière montée de la journée m’achève bien :

Image

Le col d’Araguells en face. Ca serait plus simple en volant…

Image

Je reste deux secondes à la brèche et je repars de suite tant j’ai envie de me poser enfin.
Sauf que la descente de la brèche côté SE est un peu rock en roll : des blocs, encore et encore !
Je crois que je vais en rêver cette nuit !!

Image

Image

Confirmation : il y a des cailloux à la descente (photo prise le lendemain matin) :

Image

Je pose enfin la tente face au Ballivierne :

Image

Je suis à mi-parcours. La météo est nickel, la santé aussi, seules des ampoules aux orteils commencent à vraiment m’handicaper malgré les compeed.
J’avais pourtant fait mes salomon wings lors de 3 longs trails auparavant. Je prendrai une taille de plus la prochaine fois.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2018 06:45 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 24 Mai 2010 21:03
Messages: 416
Localisation: perpignan
Un boix :| :| Merci !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Aoû 2018 06:48 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 2997
Localisation: Aussonne
magnifique Medi on suit tes aventures avec beaucoup d’intérêt :super:

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 08 Aoû 2018 10:45 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 923
Localisation: Carcassonne/Le Soler
Toi qui aime le minéral, tu as été comblé.
L’enneigement est surprenant sur le versant Sud de l'Aneto. Merci pour ce nouvel épisode. :super:
J'avais vu le lac Cregueña de haut il y a presque 30 ans, et le niveau était bien plus élevé. C'est l'un des plus grands lacs des Pyrénées, un bijou.

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 09 Aoû 2018 00:59 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 07 Sep 2013 12:49
Messages: 1142
Localisation: Vinça (66)
coll roig a écrit:
Un boix :| :| Merci !
:) :)

dede a écrit:
magnifique Medi on suit tes aventures avec beaucoup d’intérêt :super:
C'est sympa dédé :super:

lpnaute a écrit:
Toi qui aime le minéral, tu as été comblé.
L’enneigement est surprenant sur le versant Sud de l'Aneto. Merci pour ce nouvel épisode. :super:
J'avais vu le lac Cregueña de haut il y a presque 30 ans, et le niveau était bien plus élevé. C'est l'un des plus grands lacs des Pyrénées, un bijou.
Oui, tu as raison Ludo, je suis surpris par l'enneigement sur certains versants orientés sud. Et tu as raison de dire que le lac de Crégueña est un bijou :coeur:
Tu as eu de la chance d'y aller ado.

J5 : dimanche 29 juillet 2018
Distance : 22,5 km D+ : 1600 m D- : 1900 m

Merveilleuse nuit, douce et sans vent. La tente est de trop, on peut dormir à la belle sans problème.
Je n’aurai pas eu la moindre goutte de pluie pendant les 8 jours, incroyable !
L’ibon de Llossas et le pic Russell :

Image

Belles falaises plongeant sur l’ibon de Llossas :

Image

La longue crête de Llossas :

Image

De la bonne eau venant des névés du cirque Tempëtes – Russell :

Image

En face, au sud, le col de los Sarrios (isards) au premier plan, et le col de Vallivierna au second plan tout à gauche :

Image

Je monte vers le Russell et je découvre quelques nuages ariégeois égarés :

Image

Un peu plus haut, la montée se résume à deux choses :
Du caillou …

Image

Et de la neige :

Image

Je passe avec précaution un à un les névés me séparant de la diagonale du Russell :

Image

Mais je butte sur le dernier dont le dévers ne me plait pas du tout, surtout que la neige est un peu dure :

Image

Avec la ferraille, ça passe aisément mais avec ça ?

Image

Le pic Russell ne bougera pas, il attendra ma visite un autre jour, tant pis.
Je rebrousse chemin en admirant le paysage au sud :

Image

Il reste quand même un beau paquet de neige à 2900 m sur une face orientée sud en fin juillet :

Image

Image

Image

Je redescends à 2600 m pour viser le col de los Sarrios :

Image

La brèche inférieure de Llossas tout là-bas :

Image

Arrivé au col, je dis au revoir aux hauts sommets :

Image

et je m’oriente au sud-est vers le col de Vallivierna :

Image

La tentation est grande de rester à niveau par la gauche mais le cheminement ne me paraît pas simple du tout. Le témoignage récent de Yoch m’aura donné raison de ne pas avoir tenté le coup.
Je décide alors de descendre à l’ibon alto de Vallivierna :

Image

Je rejoins ici le GR 11 mais je dois remonter de 300 mètres :

Image

La chaleur est pesante mais j’adopte un rythme lent et régulier.
Enfin le col est proche :

Image

Au SE vers le secteur Llauset :

Image

Je me tâte et décide de partir du côté du cap de la Vall par le col de los Bucardos :

Image

A mi-chemin entre les 2 cols, je vois un cairn qui monte sans doute au sommet nommé Cap de Llauset (2869 m) :

Image

Une mini-diagonale, ce sera mon lot de consolation du Russell :

Image

Du sommet, la vue est sublime.
Vallivierna :

Image

Un hotel dans ce fabuleux décor, beurk :

Image

L’estany de Cap de la Vall et les Besiberris vers l’Est:

Image

Le Russell :

Image

Les ibons de Vallivierna :

Image

Je m’y perds un peu avec la terminologie locale : ibon, estany, embalse, lago…
Je redescends de mon cap pour gagner le col des bucardos (chèvres sauvages récemment éteintes):

Image

L’accès à l’Est ne se fait pas au point le plus bas du col mais un peu plus au nord.
La descente est … caillouteuse :

Image

Je longe l’estany par le sud au plus près de l’eau. Vive les blocs !

Image

Arrivé au déversoir, je fait enfin la pause picnic. D’où je viens :

Image

La vallée du cap de la Vall et son xalet particular (au centre de la photo) m’attendent mais je tombe sur des balises blanches et rouges qui, je le pense, vont m’y amener :

Image

Image

Par facilité, je suis ces balises qui … restent à flanc et m’amènent vers le nord, bizarre.
Je m’aperçois bien tard qu’elles mènent en fait au col (encore enneigé) des Salenques qui fait la jonction avec la vallée des Barrancs :

Image

Quelques petits drapeaux jalonnent aussi l’itinéraire. Passage d’un trail ?

Image

Tant pis, je quitte l’aisé sentier pour me retrouver tout seul tout en haut de la vallée des Salenques.
Et qu’elle est longue et sauvage cette vallée des Salenques... Elle est jalonnées de cairns tous espacés de 100 m et à toi de te frayer un chemin entre les blocs, la neige, le ruisseau et les maigres morceaux d’herbe :

Image

Image

Image

Image

Au moins, je ne mourrai pas de soif :

Image

Regard en arrière. Pas grand monde doit venir ici …

Image

Pourtant il y a de petits spots à bivouac très sympas :

Image

C’est encore loin grand Schtroumph ?

Image

Le sentier, enfin je veux plutôt dire l’accès, passe par de nombreux verrous qu’il faut descendre au « mieux » :

Image

Ca s’aplanit un peu mais je fais des zigzag tel un alcoolique pour ménager mes pieds et mes ampoules. Pas de chance, je me retrouve fréquemment les pieds dans l’eau :

Image

Image

Pour passer le temps, je chante à haute voix une chanson de Renaud. Je ne gêne personne de toutes façons, je suis tout seul ici :
« Mais qu’elle est longue la vallée des Salenques, presque aussi longue que le pont du Clémenceau oh oh… »
Après plus de 2 heures ininterrompues de descente très malcommode, j’arrive enfin sur un sentier digne de ce nom, victoire !

Image

Un pont très rustique (tronc d’arbre) sur le barranco des Salenques :

Image

Enfin je fais la jonction avec la vallée d’Anglios arrivant à ma droite :

Image

Image

Il est 19 h, j’arrive à la retenue d’eau de Baserca :

Image

Image

Le sentier rejoignant Conangles est très sympa :

Image

Le pont sur le barranco de Besiberri :

Image

Il reste encore à monter 600 m de dénivelé et je pourrai enfin enlever mes chaussures puantes.
Je retraverse le barranco un peu plus haut :

Image

Pour enfin arriver à l’estany de Bésiberri :

Image

Pourquoi n’ai-je pas le droit de bivouaquer sur ce beau tapis moussu ?

Image

Au lieu de ça, il faut que j’aille dormir dans une boîte de sardines située 200 m plus haut :

Image

Bon, la vue y est sympa :

Image

Mes pieds ont bien morflé aujourd’hui car la vallée des Salenques est un vrai marécage et j’ai trempé mes pieds au moins 10 fois, y compris pour traverser le Besiberri sous le refuge car je n’ai pas trouvé de passerelle. Les ampoules m’empêcheront de trouver le sommeil pendant un long moment ce soir. Et ce ne sont pas les ronflements du sympathique couple espagnol ici présent qui arrangeront les choses. Mais dormir sur un vrai matelas, c’est quand même … top.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Aoû 2018 06:58 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 2997
Localisation: Aussonne
des coins splendides et bien sauvage comme on les aimes, en effet dommage pour le bivouac ça avait l'air top

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 09 Aoû 2018 07:49 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 7295
Localisation: Saillagouse
Ça, pour être sauvage, la vallée des Salenques....
Ceci étant, le passage par Anglios aurait valu la peine aussi.
Les balises que tu as trouvées sont une nouvelle variante du GR11 permettant d'aller du refuge de Llauset à celui de la Renclusa par le col des Salenques.

Bivouaquer à l'Estany de Besiberi ce serait le rêve mais le règlement monsieur.....

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 09 Aoû 2018 09:03 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 923
Localisation: Carcassonne/Le Soler
medinenko a écrit:
Un hotel dans ce fabuleux décor, beurk :
Tu ne serais pas un peu trop radical ? ::d Un peu à la Bonati, pour qui la montagne ne doit appartenir qu'à ceux capables de passer du 7 en tête en libre !

Pour le lexique des nappes d'eau c'est facile :
ibon --> tu es en Aragon
estany --> tu es en Catalogne
embalse --> c'est une retenue d'eau
lago --> ben là c'est toi qui choisi ;)

Mais combien de dizaines de km as-tu parcouru cette journée là et quel dénivelé ? :amen:

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 09 Aoû 2018 09:23 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4193
Localisation: TOULOUSE
medinenko a écrit:
Ne pas avoir fait le sommet ne me dérange pas du tout, l'idée principale étant l'itinérance ici. Je reviendrai comme dit Luke avec du matos et le temps de visiter les différentes voies que vous avez évoquées.
:hello: :hello:
faut penser à tes lecteurs....le récit est palpitant :super: alors
nous on transpire avec toi quand tu montes vers cette brèche...de gros efforts...redescendre de l'autre coté....pour remonter à la brèche...
enfin nous....le héros on voudrait qu'il arrive quelque part !!
disons qu'à cette brèche c'est pas sur que tu y remontes et la Tuca baja sur laquelle personne ne monte....qui te tendais les bras...

quant aux épisodes suivants....LLosas etc...
je me régale Merci !
quelle belle traversée ! :amen: :amen:
Salenques....là vache....celle là elle est longue....et sauvage....
j'étais jeune....souvenirs....
(le marquage que tu as trouvé, j'en avais parlé sur le forum (nouvelle variante musclée...du GR11 ouverte....avec le refuge....beurk ;) ))

il n'y a pas (ou plus...) de passerelle pour l'accès au refuge du Besiberri....
ça m'a permis il y a 2 ans de sympathiser avec 2 espagnols....surtout 1.... :coeur: :mrgreen: celui qui au prix d'un salutaire réflexe m'a rattrapé alors que je tombais à l'eau :-/
lui avait fait un grand saut....pas dans mes cordes....j'ai essayé de traverser plus haut en passant sur des branchages qui ont cédés.... d'où un saut désespéré....sans son aide j'allais prendre un super bain :( Merci encore :ange:
son copain....taillé comme un bon pilier de rugby....et pas comme un sauteur en longueur....a remonté le torrent sur plusieurs centaine de mètres avant de passer...

la solution....trouvée à la descente du pic que j'allais faire....c'est de pas se préoccuper du sentier sur l'autre rive qui va au refuge....
remonter en dépassant donc le refuge la rive gauche jusqu'au pla du haut on trouvera de quoi traverser facilement...
remonter le canal de rius....il y a des traces....on va couper un sentier cairné qui traverse....le prendre à gauche et on va arriver un peu au-dessus du refuge...y descendre....

on attend la suite... :hello: :hello:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Première neige à Saint Lary

LeJojoc

2

1962

13 Nov 2009 19:00

nicoco Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. hrp : des Forges d'Abel à Saint-Lary-Soulan

[ Aller à la pageAller à la page: 1 ... 4, 5, 6 ]

medinenko

88

8771

30 Aoû 2017 13:07

medinenko Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Et une semaine de traversée (de plus !)

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Dalmatien

21

4845

31 Juil 2017 16:37

lpnaute Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Traversée Portillon d'Oô - Gourgs Blancs - Saint Saud - Gias

Vivaleu

8

2896

09 Sep 2016 09:14

Vivaleu Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Port de Pinate (1192 m) depuis le Port de Balès.

hujagono

0

2157

05 Sep 2012 14:47

hujagono Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 20 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: