Nous sommes le 02 Déc 2020 01:10




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 137 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 10  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 02 Avr 2020 16:48 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 02 Avr 2020 16:33
Messages: 36
Hello,
:hello:

j'aimerais avoir votre avis sur ce qu'on lit dans les topo-guides.
Je souhaite me lancer dans le HRP l'année prochaine.

Dans le guide de G. Véron, il est écrit que le HRP ne comporte aucune difficulté technique, d'escalade ou de glace mais l'importance des névés rend le piolet et la corde indispensables (crampons conseillés).

Mais je lis aussi sur certaines étapes, à la rubrique difficulté :
- "sérieuse et solide étape de haute montagne pour randonneurs expérimentés et bien équipés"
- "itinéraire de haute montagne, hors sentier, à flanc, difficile, demandant de l'expérience"

Pas toujours évident de savoir si c'est pour effrayer les imprudents / têtes brulées ou si c'est réellement dangereux.

Votre avis ?
:amen:

Merci
Pingouin


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 08:23 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4711
Localisation: TOULOUSE
:hello: :hello:
Toute la difficulté de passer du discours général au discours particulier...
Véron a aussi indiqué :
"la HRP s'adresse à des randonneurs expérimentés, ayant l'habitude de la haute montagne"

Posez vous sérieusement la question...Etes vous un randonneur expérimenté ?
si vous n'arrivez pas à répondre tout seul à la question...
vous pouvez afficher le plus précisément possible, sur le forum votre expérience...
et les spécialistes de la HRP et ils sont nombreux sur le forum vous répondront.

Il y a de plus une différence entre faire la HRP en solo et à plusieurs, ou rester sur les étapes classiques et se lancer dans des variantes difficiles.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 13:00 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 02 Avr 2020 16:33
Messages: 36
Salut Dino
:hello:

Oui effectivement passer du discours général au particulier est difficile, c’est bien ça le souci...
Et nouveau sur le forum, je ne voulais pas trop axé le discours sur moi, mais c’est vrai que c’est que c’est très personnel

Alors pour être plus précis :

Dans les points positifs :
- j’ai 46 ans, 2 enfants, donc prudent et responsable :P
- je suis aussi du genre préparateur et pas fonceur,
- je suis hyper sportif (7 marathons, très endurant, 50 km de running par semaine, 20 km de vélo par jour pour aller au boulot) donc pas de souci côté physique.
- j’ai a priori de bonnes notions de navigation (pilote et instructeur avion) et adaptation face aux aléas (déroutements et changement de plans d’action)
- j’adapterai la saison de ma tentative à mes capacités techniques (pour éviter les passages difficiles)

Dans les points négatifs :
- pas d’expérience haute montagne
- jamais utilisé de matériel spécial (piolet, crampon, ...)
- jamais dormi en tente en pleine nature (même si je compte bien tester tout ça ... c’est bien pour ça que je m’y prends maintenant : mon projet est en 2021 !)
- je compte le faire seul : important pour moi(pas marathonien pour rien !)

Voilà
En gros j’essaie actuellement de jauger de quel côté se situe mon projet : irréaliste ou réalisable.

Merci
Je prends toutes les remarques :super:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 14:34 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2011 15:37
Messages: 1119
Localisation: Aure et Louron
:hello: Salut et bienvenue Pingouin ! :hello:

C'est largement réalisable, il suffira d'une bonne préparation de l'itinéraire afin d'avoir des passages bis si les passages visés en premier sont impraticables pour ton niveau d'expertise.

Et comme dit Dino ( :hello: ), ici tu es bien tombé pour recevoir des conseils judicieux, tu peux déjà fouiller le forum pour trouver les discussions dédiées à une préparation de HRP voire des récits de traversées partielles ou complètes.

:hello: :hello: :hello:

_________________
La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 15:28 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4711
Localisation: TOULOUSE
Pingouin a écrit:
Alors pour être plus précis :

Dans les points positifs :

- je suis hyper sportif

Dans les points négatifs :
- pas d’expérience haute montagne


:hello: :hello:
Le CV est bon ::d alors réalisable...

je ne fait pas une remarque en particulier mais une remarque générale...
souvent le coté physique prend le pas dans la visualisation de ce genre de projet...
il faut un minimum de forme physique c'est une évidence...
mais ça n'aplanit pas tous les problèmes...
et un gars qui n'a jamais mis les pieds en montagne risque de moins bien passer
qu'un gars qui y passe tout son temps....même avec une condition moindre...

d'ou l'approfondissement du point négatif....le qualificatif de "haute" peut faire peur...
mais quid de l'expérience en montagne...

Selon...il suffira de présenter le projet étapes par étapes...
il y a déjà un super spécialiste qui a répondu :hello:
je suis sur qu'il suivra le fil...ainsi que d'autres...
le problème crampons piolet....ce n'est pas rédhibitoire..
faut voir la période...le sens...
et on s'inspirera des conseils de patience de Véron comptant sur le soleil ;)
"Le versant est du col de literole est assez raide et tôt le matin sur neige dure, les crampons peuvent être utiles...Toutefois, avec piolet et au besoin la corde, on passe en général facilement dès que le soleil a ramolli la neige."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 16:51 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 29 Avr 2014 19:33
Messages: 858
Bonjour!

(bonjour Zorey! tu passes encore :hello: )


Je mettrai un bémol aux points positifs...
déjà le 1er: 46 ans ^^ (sans commentaire, sinon je vais me faire assassiner par la moitié des actifs du forum, et par moi-même d'ailleurs... nan Médi, nan zorey, passé 40 ans c'est plus tout jeune hein^^)
et les 2 enfants, si c'est pour faire la HRP d'un seul tenant (40 jours) c'est pas forcément un point positif non plus... surtout en partant seul... il risque y avoir un manque...
Et pour le "ultra-sportif" je vais dire que c'est une bonne base, c'est mieux que de ne pas faire du tout de sport... mais je suis pas du tout un grand sportif, sauf que la randonnée en montagne est un sport à part... je ne sais pas courir plus de 3km sans mourir, mais je plie des grands coureurs sur des marches en montagne, surtout sur du hors sentier... donc c'est pas parce qu'on est un grand sportif que la HRP ne sera pas dure physiquement. (je viens de lire Dino juste à la fin de la rédaction de mon message... du coup c'est presque un doublon)

A ta place, je commencerai par me projeter le 1er objectif de faire une virée de 5 ou 7 jours cette année, avec le matériel qui pourrait être celui de la HRP (de toute façon, au delà de cette durée, on est obligé de faire des emplettes et donc on ne charge pas plus son sac au départ) en choisissant un parcours sans difficulté technique mais avec des étapes de durée équivalente à la HRP prévue.

Ce qui à mon avis te manque réellement (si j'ai bien compris) c'est l'expérience de la haute montagne, et surtout le hors sentier. C'est là que la HRP devient difficile, savoir naviguer avec peu de points de repères, afin ne pas se mettre en difficulté et économiser ses forces.
Techniquement les difficultés sont pour la plupart évitables par des itinéraires-bis, sauf le Col des Mulheres (une petite désescalade, qui, avec pas assez d'expérience ou mal encadré, peut poser problème)

MAIS! C'est tout à fait réalisable, surtout si tu ne te mets pas dans la tête que ça sera facile. C'est un beau projet, et tu as tout à fait raison de t'y prendre maintenant (surtout si tu n'as pas le matériel pour, le plus dur sera de faire le sac, et c'est bien là que la 1ère expérience de 5 ou 7 jours me paraît quasi indispensable, pour affiner la liste de matériel et adapter l'alimentation au bonhomme)

Pour finir, les crampons et piolets sont inutiles presque partout en aout (sauf Literole ptêt...) et les passages où ils pourraient être utiles sont évitables... donc deux solutions, soit on a un suiveur qui nous porte crampons+piolet avant les étapes en question pour les récupérer après, soit on fait en sorte de pouvoir s'en passer (choix de la fin d'été et de quelques étapes bis)

Zorey n'a pas fait sa part du job, et ne t'as pas incité à aller voir le site "randonner-léger"... qui regroupe pas mal d'expériences de gars qui partent sur des raids en essayant d'alléger son sac au maximum... c'est instructif, même si des fois c'est extrémiste l'idée reste bonne sur le principe.

_________________
« Choisissez une étoile, ne la quittez pas des yeux. Elle vous fera avancer loin, sans fatigue et sans peine. »
Alexandra David-Néel


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 19:05 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 02 Avr 2020 16:33
Messages: 36
Hello
:hello:

Tout d’abord merci pour vos premiers messages
C’est super :super:
J’adore ces forums de passionnés
Vos messages prouvent que je suis bien tombé :coeur:

Je réponds aux premières remarques (non pas pour me justifier mais pour affiner vos avis)
- oui je suis en très bonne forme physique mais je ne cherche pas l’exploit sur la HRP : juste le faire et en être fier, trop humble ou prudent pour faire autrement
- si je m’en préoccupe maintenant, c’est justement pour me donner la possibilité de tester mon matériel et me tester moi-même
Encore une fois je suis marathonien et donc adepte du dicton : ne jamais tester un nouvel équipement en compétition, toujours le tester avant
Je pensais tester mon matériel sur quelques petites sorties

Je comprends donc que mon projet n’est pas complètement debile au mois d’aout dès lors qu’on n’est pas téméraire et jusqu’au-boutiste

C’est ça ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 20:25 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2011 15:37
Messages: 1119
Localisation: Aure et Louron
Ton projet n'est pas du tout débile. :super:

Et salut Luke :hello: , et oui toujours content de vous lire ici, pis le fait que les membres écrivent prouvent qu'ils ne vont pas trop mal en ces temps sombres, ce qui me fait plaisir.

En AMM, j'ai eu plusieurs fois des clients marathoniens d'une cinquantaine d'année n'ayant jamais fait beaucoup de montagne, ben ils avançaient, 600m/h mini de moyenne dans les montées avec le sourire : "on s'la régale !" ...

Au niveau matos, il faudra bien sûr tester, Pingouin a le temps et la motivation pour ça.

Pour le Mulleres, il suffit de faire la HRP est-ouest, en plus des nombreux avantages que ça implique, cela permet d'escalader le coret de Mulleres et non pas de le désescalader ce qui est autrement plus facile.

Pour le hors-sentier, bah il n'y en a presque plus sur la HRP si on suit le dernier Véron, l'exception est entre Alos de Isil et le port de la Bonaigua.

Et pour ma part du job, voici deux liens :
Accueil du site randonner-leger.org

randonner-leger.org page récit section HRP
:intello:

Portez-vous bien les P-Team ! :)
:hello: :hello: :hello:

_________________
La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 22:30 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 02 Avr 2020 16:33
Messages: 36
Merci Zorey pour ton encouragement,

Je suis content de voir que ma non expérience de la haute montagne n’est pas un obstacle rédhibitoire.

Je vais pouvoir continuer à préparer mon projet.
Car j’ai malgré tout encore plein de questions qui me viennent...
Je note ta remarque sur le Mulleres, je ne sais pas encore ce que c’est mais je verrai ça dans ma préparation

Je commençais effectivement à me dire qu’il valait mieux la faire d’est en ouest : l’argument du soleil dans le dos est assez logique.
J’ai lu que certains passages sont plus simples dans ce sens ( je note que le col des Mulleres en fait partie du coup )

Encore merci
A toute
:hello:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2020 22:40 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 02 Avr 2020 16:33
Messages: 36
Justement
LukeSmith, quand tu dis les Mulheres peuvent poser problème, ça veut dire quoi concrètement ?
On galère à avancer ?
On peut se faire mal ?
En gros c’est justement ça que je cherche à évaluer

Si c’est juste des étapes qui prennent plus de temps que prévu, qu’on ne cherche pas à tout prix à faire l’étape prévue, qu’on accepte de prendre du retard et qu’on préfère se mettre en sécurité en montant la tente avant qu’il ne soit trop tard, ça me paraît acceptable comme risque.
D’autant que si on connaît à l’avance les étapes à risque, j’imagine que on doit pouvoir mettre de la marge sur celles-ci lors de la préparation

Si en revanche, on risque vraiment de dégringoler et que dans mon cas, en plus on est seul, alors là ça craint vraiment

Je suis friand de vos points de vue
Je bois vos conseils :amen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2020 07:36 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 07 Sep 2013 12:49
Messages: 1384
Localisation: Vinça (66)
Bonjour Pingouin :hello:

Super projet :amen:
On a un peu le meme profil, le meme age (Quoi Luke, la quarantaine, c'est le tres bel age :mrgreen: ), donc moi je dis fonce !!!

Si je devais dire 2, 3 bricoles sur la preparation, ce serait :
- sur la longueur, l'ennemi du randonneur est le froid et le poids. Il faut vraiment privilégier un sac leger mais qui contient de quoi dormir sous un temperature negative.
- Le plus gros souci est le portage de la nourriture et le ravito. Autonomie de ce point de vue la ?
- L'itinerance par beau temps est simple mais par brouillard soutenu toute la journee , ca surprend, meme avec les outils electroniques.
- Apres quelques nuits passees sous la toile et l'orage ou le blizzard, je ne peux que conseiller de bivouaquer pas trop loin d'une cabane, d'un orri, ou une grotte pour un repli.. Ca permet de dormir quelques heures au lieu de devoir tenir les arceaux de la tente toute la nuit...
- L'idee de Luke sur le manque qui s'installe quand on est habitue a avoir des enfants qui gravitent autour de nous est pertinente... Apres quelques jours, il n'est pas impossible qu' on pense tres tres souvent a eux en marchant, et qu'on se dise ce qu'on fait la...

A part ca, les vrais specialistes de la hrp sont intervenus avant moi mais comme Zorey, je dirais aussi de lire les nombreux CR de hrp sur RL.

Bonne prepa !
Pas simple détre confine quand on aime courir 50 km/ semaine. 8|


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2020 11:48 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Déc 2011 15:37
Messages: 1119
Localisation: Aure et Louron
Pingouin a écrit:
LukeSmith, quand tu dis les Mulheres peuvent poser problème, ça veut dire quoi concrètement ?
On galère à avancer ?
On peut se faire mal ?
En gros c’est justement ça que je cherche à évaluer

Si c’est juste des étapes qui prennent plus de temps que prévu, qu’on ne cherche pas à tout prix à faire l’étape prévue, qu’on accepte de prendre du retard et qu’on préfère se mettre en sécurité en montant la tente avant qu’il ne soit trop tard, ça me paraît acceptable comme risque.
D’autant que si on connaît à l’avance les étapes à risque, j’imagine que on doit pouvoir mettre de la marge sur celles-ci lors de la préparation

Si en revanche, on risque vraiment de dégringoler et que dans mon cas, en plus on est seul, alors là ça craint vraiment
En gros le Coret (col) de Mulleres est presque à 3000m et sur son versant est, il y a une petite barre rocheuse qui défend l'accès du col, il faut donc suivant le sens que l'on a choisi soit la désescalader, soit l'escalader. Techniquement ça n'est pas dur du tout mais ça peut impressionner, le problème que j'ai entendu à plusieurs reprises est que dans cet environnement haute-montagne où les traces ne sont indiquées que par des lignes de cairns, si on pêche un peu dans l'orientation et la lecture de carte, on peut ne pas trouver le col et alors se retrouver à imaginer que la petite barre rocheuse est celle que l'on a devant nous alors que ce n'est pas elle, galère assurée.
Les trois cols les plus hauts perchés de la HRP "classique" et qui peuvent donc poser problème sont celui-ci, le col inférieur de Litérole et le col des Gourgs Blancs. J'ajoute tout de même le port du Lavedan, son versant français ne voit pas trop le soleil et garde du coup la neige tard dans la saison, ce qui peut aussi poser des problèmes, souvenir ! :aille:
Mais il existe à chaque fois des variantes qui permettent d'éviter ces passages.

Je pense un peu comme Mehdi ( :hello: ) que Pingouin tu devrais commencer à étudier l'itinéraire au travers des nombreux récits présents sur le net, après on est là pour répondre à tes questions. :)

:hello: :hello: :hello:

_________________
La nature nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter le double de ce que l'on dit.

Ourson Power


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 04 Avr 2020 12:24 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 02 Avr 2020 16:33
Messages: 36
Hello,
:hello:

Oui, j’ai déjà commencé à potasser les différents blogs et sites de HRPistes
Ainsi que le Véron (édition de 91 que j’avais achetée pendant mon service où j’avais déjà eu ce projet un peu fou ;) )

C’est d’ailleurs en commençant à préparer les étapes que j’ai commencé à douter du réalisme de mon projet... d’où la raison de m’être rapproché de vous pour vos conseils

J’ai déjà fait une première estimation du poids de mon sac à dos.
Fichier Excel et balance pour peser mes affaires, ma paire de chaussettes... je me suis demandé si je n’étais pas un peu psycho :happy1: quand j’ai réalisé que tout le monde faisait pareil ;)
J’ai même fait un test de rasage au savon sans me regarder dans la glace 8| pour voir si je pouvais m’épargner les 132 grammes de mousse à raser et de miroir !

Je reviendrai vers vous quand j’aurai affiné mes étapes et mon sac à dos.
J’aimerais être le plus en autonomie possible. L’idée serait d’avoir 5 à 6 jours d’autonomie en eau et nourriture. Et d’organiser des étapes de 4 à 5 jours sans ravitaillement pour avoir de la marge.
Mais je ne sais pas si c’est possible.

En tout cas la préparation semble aussi intéressante que l’expédition elle-même
Comme un marathon, finalement :]


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2020 18:30 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Jan 2009 22:01
Messages: 1339
Localisation: Toulouse
Pingouin a écrit:
Je pensais tester mon matériel sur quelques petites sorties
Et pourquoi pas commencer par une rando de 8 jours (ou équivalent) dans les mêmes conditions que la traversée elle-même ?
Août semble en effet préférable pour ne pas s'encombrer de crampons et piolet, bien qu'on ne soit pas à l'abri d'un névé mal placé qui ne voit pas le soleil de l'été. Pour un néophyte avec sac lourd n'ayant jamais foulé la neige dure du petit matin, ça peut être très dangereux.

Prises une par une, tes lacunes ne sont pas insurmontables (pas d'expérience de haute-montagne et d'alpi, pas d'expérience de rando sur plusieurs jours, pas de nuit passées sous tente en montagne). C'est la conjonction de tout ça qui pourrait soulever des réserves. Une simple fin d'étape dans le brouillard, sur un terrain pas évident et sans endroit où planter sa toile peut rapidement devenir problématique.
Commencer par une rando d'une petite semaine te permettrait donc d'expérimenter plein de choses, notamment toutes celles auxquelles tu n'aurais pas pensé !
Et accessoirement, expérimenter les difficultés dans la durée; la difficulté technique sur une rando d'une journée, quand on sait psychologiquement que le soir-même on dormira dans son lit, c'est une chose, la même avec encore plein d'étapes à suivre, ç'en est une autre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2020 18:40 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 16 Déc 2015 07:15
Messages: 184
Pingouin a écrit:
J’ai même fait un test de rasage au savon sans me regarder dans la glace 8| pour voir si je pouvais m’épargner les 132 grammes de mousse à raser et de miroir !


se raser ?? 8| :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 137 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 10  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. comment se rendre dans le parc de Néouvielle ?

amon

1

2218

11 Aoû 2008 08:53

cyril Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Guides Ollivier

Gérard

1

2133

24 Oct 2007 06:19

monax Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Cotation des difficultés

fredarnaud

7

4846

15 Sep 2008 08:06

fredarnaud Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Difficultés Balaitous

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

Samy

15

8436

13 Aoû 2009 08:29

gldn Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pic de l'Homme - condition & difficultés

Krupa-photo

3

2482

28 Avr 2008 15:34

Cedric09 Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: