Nous sommes le 10 Déc 2019 14:40




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 04 Aoû 2006 16:18 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2006 15:18
Messages: 108
Ours : FERUS porte plainte suite à une battue illégale
jeudi 3 août 2006



Communiqué de presse

L’association FERUS a porté plainte contre les auteurs de la battue d’effarouchement d’un ours qui a eu lieu le 29 juillet 2006 sur les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées.

La perturbation intentionnelle d’une espèce protégée comme l’ours est interdite par l’article L-411-1 du Code de l’environnement. Elle est punie de 6 mois d’emprisonnement et de10 000 euros d’amende.

FERUS portera plainte de nouveau contre toutes les personnes qui se livreraient à des actes similaires.

Des milices d’autodéfense ne sauraient imposer leur loi sur le sol français !





Ours : courrier adressé au Procureur de la République de Pau
jeudi 3 août 2006



Monsieur le Procureur,

Nous nous permettons d’intervenir auprès de vos services, ès qualité d’association, dont l’objet est notamment d’articuler et de coordonner toutes actions de recherche, sensibilisation et d’éducation liées à la présence et à la réhabilitation de l’ours, du loup et du lynx et de favoriser le maintien et le renforcement des populations d’ours. Notre association est agréée au titre de l’article L-141-1 du Code de l’environnement dans le cadre national.

Dans le cadre de cet objet, il nous semble utile de porter à votre connaissance les faits qui nous apparaissent comme revêtant un caractère délictuel.

Monsieur Pierre Casassus-Lacouzatte au nom de la Fédération Transpyrénéenne des Eleveurs de Montagne, dont le siège est basé à la mairie de Laruns (64440), a développé des messages et des écrits comprenant la désobéissance civile et cela dans le but de porter atteinte ou nuisance à une espèce animale protégée, l’ours. Ces propos, repris abondamment par la presse et les médias, ont consisté à organiser une traque d’effarouchement le samedi 29 juillet dernier et à en annoncer une nouvelle le samedi 5 août prochain. Nous avons ainsi pu lire notamment : Dans La République des Pyrénées en date du 28 juillet dernier : « ...Au nom de la Fédération Transpyrénéenne des Eleveurs de Montagne, Pierre Casassus-Lacouzatte a en effet annoncé hier qu’une battue va être organisée en coordination avec les éleveurs des Hautes-Pyrénées... ». Dans le quotidien Sud Ouest en date du 29 juillet dernier : « Des éleveurs de brebis déterminés à refouler l’ourse « Franska » vers Bagnères-de-Bigorre organisent une traque d’effarouchement. Il faut comprendre, on est excédé. Depuis que l’ourse « Franska » a été lâchée on ne doit pas être loin de la centaine de brebis tuées. C’est ce qu’évalue Pierre Casassus-Lacouzatte, au nom de la Fédération Transpyrénéenne des Eleveurs de Montagne. Un groupement qui a décidé d’entreprendre à partir de ce matin une traque à l’ours... ». Dépêche AFP du 29 juillet : « Des éleveurs pyrénéens organisent une battue pour repousser l’ourse Franska ... Trente bergers, selon la gendarmerie, une centaine selon un berger, ont effectué une traque « d’effraiement » pour refouler Franska vers Bagnères de Bigorre a précisé Pierre Casassus-Lacouzatte, co-président de la Fédération Pyrénéenne des Eleveurs de Montagne... ».

De ce fait, nous sommes dans l’obligation, en conformité avec l’objet de notre association, de déposer plainte contre telle personne qu’il vous plaira de bien vouloir déterminer, en conformité avec l’article L-411-1 du Code de l’environnement qui précise que :

« Sont interdits la destruction ou l’enlèvement des œufs ou des nids, la mutilation, la destruction, la capture ou l’enlèvement, la perturbation intentionnelle, la naturalisation d’animaux de ces espèces ou, qu’ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur détention, leur mise en vente, leur vente et leur achat.... ».

Et cela également au regard de l’article L.415.3 du même Code de l’environnement qui indique que :

« Est puni de six mois d’emprisonnement et de 60.000 Francs d’amende : - le fait de porter atteinte à la conservation d’espèces animales non domestiques ou végétales.... ».

Nous estimons que ces faits constituent ces infractions.

Nous vous remercions par avance des diligences que vous voudrez bien apporter, Monsieur le Procureur, à notre demande.

Nous vous en remercions et vous prions d’accepter l’expression de notre parfaite considération.

Po / Le conseil d’administration - le président - J.-F. Darmstaedter


http://ours-loup-lynx.info/spip.php?article739
http://ours-loup-lynx.info/spip.php?article738

_________________
Seb sur des sentiers broussailleux...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Oct 2006 23:54 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 21 Jan 2006 18:28
Messages: 151
Localisation: sud landes
C'est une bonne nouvelle et ça serait bien que les auteurs soient condamnés car ils se croient vraiment tout permis et au dessus des lois.
Tu sait qui fait parti du conseil d'administration de Férus?
Il y a un certain Yves Salingue...
C'est lui qui nous a inspiré notre envie de partir à la découverte de ce monde merveilleux que sont les Pyrénées.

_________________
le randonneur


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Battue pour repousser l'ourse Franska !

Sebastos

2

5032

31 Juil 2006 00:55

Sebastos Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pour ou contre la battue pour refouler Franska ?

Sebastos

1

4388

01 Aoû 2006 20:11

Sebastos Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: